C’est reparti pour un tour !

Depuis 2014, à la sortie de l’album Jazz Before Jazz, Mario Stantchev et Lionel Martin on fait du chemin !

A l’origine, un dépoussiérage de cet étonnant compositeur américain qui séduisit Chopin, Louis Moreau Gottschalk, né en 1829 à la Nouvelle-Orléans. Un génie qui disparaît tôt, en 1869, en laissant derrière lui une œuvre essentielle, un véritable chaînon de l’Histoire de la musique actuelle. Du fait de ses compositions et son esprit de synthèse, on y entend le métissage de l’époque, et plus particulièrement l’influence romantique qui rencontre les musiques traditionnelles. Il fut notamment témoin de l’effervescence de Congo Square.

C’est aussi la rencontre entre Mario Stantchev, formé en Bulgarie à l’école du piano russe, qui s’émancipe et fuit son pays pour le jazz, et Lionel Martin, qui cherche l’essence d’une musique sans frontières en Éthiopie ou dans les racines du Punk. Tous deux nourrissent un jazz actuel chargé d’une histoire qui déjà était un sujet au XIXe siècle : métissage, influences, racines, spontanéité et création.

Après six années de concerts, le duo continue sa quête d’authenticité, avec toujours plus de complicité – et cela s’entend dans les dernières interprétations de leur album « Jazz Before Jazz ». Le duo jouait en mai dernier à l’Opéra de Lyon, cet instant magique a pu être capté, un disque « live » est en préparation.

C’est ainsi que, 151 ans après la mort de Louis Moreau Gottschalk, au terme de 6 ans de tournée en Europe, le duo entreprend le chemin inverse du virtuose en le ramenant sur le territoire américain.

La tournée nord-américaine est prévue pour l’année 2020. Restez à l’écoute !



Contact organisation tour : Sandrine Rodrigues

Opéra Underground de Lyon

À l’occasion de la sortie française du disque d’Endangered Blood Don’t Freak Out, un double plateau du label lyonnais Ouch ! Records, présent à l’Opéra de Lyon le 17 mai 2019.

D’Jazz Nevers

[…] puis le jeu se poursuit avec le soprano près des cordes, avant de repartir dans des improvisations libres et colorées, lesquelles nous offrent d’autres bonheurs, furtifs ou persistants. Et la fin du concert nous trouve comme des enfants émerveillés, qui auraient assisté à la métamorphose d’une citrouille en carrosse, ou l’inverse : quelle importance !

En concert au musée des confluences ! – Jazz Days 2017

Concert gratuit au Grand Auditorium du Musée des Confluences à Lyon, le 30 avril à 17h30.

Ce concert est précédé d’une conférence gratuite « Aux racines du jazz » à 16h30.

Né à la Nouvelle-Orléans en 1829, Louis Moreau Gottschalk est sans doute le premier musicien formé dans la tradition européenne à s’être inspiré de la musique du Sud des États-Unis et des Caraïbes, donnant naissance à une forme de jazz d’avant l’heure. Près de cent cinquante ans après sa mort,  le pianiste d’origine bulgare Mario Stantchev et le saxophoniste Lionel Martin ont décidé de s’emparer du répertoire de Gottschalk et de ses pièces à l’identité créole pour nous en offrir une relecture contemporaine. Porté par ce duo aux fortes personnalités, la musique de Gottschalk s’éloigne de tout archaïsme colonial pour se parer d’influences d’aujourd’hui  – que ce soit celles d’Ornette Coleman, de Cecil Taylor ou d’Archie Shepp – pour un  hommage pertinent et inspiré.

http://www.museedesconfluences.fr/fr/evenements/jazz-jazz